Les Bois du Poitou

LE GRANULÉ EST EN BAISSE À PARTIR DU 2 AVRIL 2024 ! 🚨

Image de diaporama

L’énergie de la forêt

Commandez !

» » Construction d'un silo à granulés : le mode d'emploi

construction, silo, granulés - Les Bois du Poitou

Construction d'un silo à granulés : le mode d'emploi

La construction d’un silo à pellets s’impose lors de l’installation d’une chaudière.

Pour optimiser votre système de chauffage, il convient de suivre quelques recommandations concernant l’emplacement, la taille et la robustesse de votre silo.

Dans cet article, vous trouverez des conseils pour optimiser la construction d’un silo à pellets.

 

Trouver le bon emplacement

La construction de votre silo doit se faire à proximité de votre chaudière à granulés. La distance entre les deux installations dépend de la présence ou non d’un système d’alimentation par aspiration dans votre chaudière.

Dans ce cas, le silo peut être placé à une distance de 15 mètres. Sans quoi, et selon l’espace disponible, il convient de le positionner à 2 mètres au maximum de votre chaudière à granulés de bois.

De plus, le silo à pellets doit se trouver dans un local exempt d’humidité. La construction de murs extérieurs pour le protéger du contact direct avec l’extérieur est préconisé.

Vous garantissez la préservation au sec des granulés ! Pensez néanmoins à installer une ouverture pour que les tubulures de remplissage et d’aspiration conduisent à l’air libre.

Enfin, si votre silo est en extérieur, laissez une voie d’accès pour les camions souffleurs.

 

Définir la taille optimale

Pour mener à bien la construction de votre silo à pellets, vous devez l’adapter en fonction de vos besoins. Pour ce faire, les professionnels conseillent d’avoir un silo pouvant contenir l’équivalent d’un an de consommation de granulés de bois.

Pour une maison de taille moyenne, cela représente environ 6 tonnes de combustibles, soit environ 10 m3. Attention, à se fier à vos propres besoins et non à ce que font les autres !

Si vous manquez d’espace dans votre local de stockage, vous pouvez tout aussi bien enterrer votre silo dans le jardin. Certains ménages le font dans un objectif d’optimisation de l’espace.

Cependant, cela nécessite quelques travaux supplémentaires comme l’excavation du terrain.

 

Maitrise de l'étanchéité et de la résistance

L'étanchéité du silo

Cet aspect est crucial pour préserver les granulés de bois intacts dans le silo. Une bonne étanchéité augmente la durée de vie des pellets et garantit le bon fonctionnement de la chaudière. Vous devez bannir l’humidité au sein de votre système.

Les poussières et autres contaminants doivent être tenus à l’écart de votre combustible. En gardant vos pellets à l’abri de ces éléments, vous optimisez les rendements calorifiques des pellets et réduisez par la même occasion, le coût des frais de maintenance.

Vous pouvez également surveiller l’évolution du stock de vos granulés dans votre silo, en installant une trappe de visite. N’oubliez pas de mettre en place un joint étanche sur les contours de l’ouverture.

 

Résistance du silo

Le poids des pellets dans votre silo est un facteur à prendre en compte : 1 m3 de granulés équivaut à environ 650 kg. Il faut qu’il puisse soutenir la pression liée à des quantités conséquentes.

La résistance de votre silo à pellets est non négligeable pour éviter des accidents !

La construction d’un silo à granulés est un projet complet et important pour l’efficacité de votre système de chauffage. Votre silo dépend alors de son emplacement, de sa taille ainsi que de son étanchéité et de la solidité.

 

Nous nous engageons à vous fournir les meilleurs conseils et recommandations pour vous accompagner dans vos choix et dans votre vie quotidienne.

Pour plus de renseignements sur nos produits, n’hésitez pas à nous contacter !

 

Laisser un commentaire
Envoyer
L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter