Les Bois du Poitou

! Attention ! nous sommes victimes de plusieurs usurpations d'identité sur internet. Merci de passer vos commandes uniquement sur ce site, par téléphone ou par mail.

 

CONSULTEZ NOTRE RUBRIQUE "NOS CONSEILS" !

L’énergie de la forêt

Commandez !

» » La fumée pour calmer les abeilles ?

fumée, abeilles - Les Bois du Poitou

La fumée pour calmer les abeilles ?

Pourquoi enflamme-t-on les ruches ? Comment procéder et quel combustible utiliser ?

Nous allons maintenant répondre à vos interrogations !

 

Protéger l'apiculteur des piqûres d'abeilles

Pour éviter une attaque groupée de leurs abeilles lorsqu’ils veulent déplacer la ruche, visiter la colonie ou récolter le miel, les apiculteurs doivent en sortir les rayons.

Cette opération peut être dangereuse car les abeilles défendent leur ruche et leur récolte en piquant ceux qu’elles considèrent comme des agresseurs.

Les apiculteurs utilisent alors la technique de l’enfumage qui consiste à faire croire aux abeilles à un début d’incendie dans la ruche.

Devant le stress important que cela déclenche, elles adoptent un comportement de survie en se gavant de miel et en s’agglutinant autour de la reine afin de se préparer à l’exode dès l’arrivée des flammes et portent donc beaucoup moins d’attention aux gestes de l’apiculteur.

La fumée perturbe également la communication entre elles. En effet, cette communication se fait par des messages chimiques, les phéromones, notamment par ceux du venin émises par les gardiennes postées en haut des cadres de la ruche. La fumée masquant ces phéromones, elles ne peuvent plus communiquer entre elles.

Dès que la fumée est dispersée, les abeilles reprennent leur activité normale en moins d’une heure.

! ATTENTION ! Une fumée trop chaude ou trop peu dense, par-exemple, peut provoquer l’effet inverse.

 

Les étapes de l'enfumage

  1. Préparez le matériel au pied de la ruche et allumez le combustible jusqu’à l’obtention d’une fumée parfaite ;
  2. Approchez l’enfumoir à environ 2 cm de la porte d’entrée de la ruche face à celle-ci et envoyez doucement des petits coups répétés dans le soufflet pour alerter les abeilles de la présence d’un apiculteur. La colonie bruisse légèrement.
  3. Ouvrez la ruche avec le couvercle du cadre et soufflez 1 à 2 fois avec le soufflet ;
  4. Ensuite, soufflez 3 à 4 fois dans le soufflet en direction des abeilles sur les cadres. Les abeilles vous obéiront en se déplaçant dans la ruche. Quelques instants plus tard, il devient possible d’ouvrir la ruche sans risque.

 

Le choix et l'entretien de l'enfumoir

Pour écarter un risque d’incendie, préférez un modèle composé d’une grille de protection anti-brûlure et des crochets afin de pouvoir l’accrocher facilement à la ruche lors d’autres manipulations.

Au fil du temps, la fumée dépose des résidus de goudron sur l’enfumoir (surtout si vous utilisez un autre combustible que le bois compressé).

Si ce dernier est en acier inoxydable, vous pouvez :

  • Retirer le soufflet et le faire tremper dans un bain de soude ménager ;
  • Brûler la cheminée pour enflammer la suie et le goudron pour pouvoir ensuite détacher ces résidus.

 

Le choix du combustible

Bien choisir son combustible est essentiel tant pour la santé de l’apiculteur que celle des abeilles mais également pour la qualité du miel.

Les matériaux inflammables ne doivent pas comporter de colle, de ruban adhésif ou de papier glacé.

Le bois compressé est donc conseillé pour ce type d’utilisation. La fumée produite par ce combustible est tout naturellement issue de la combustion de bois non traité.

Les bûches compressées sont 100% naturelles et produisent une fumée froide et légère.

 

Nous nous engageons à vous fournir les meilleurs conseils et recommandations pour vous accompagner dans vos choix et dans votre vie quotidienne.

Pour plus de renseignements sur nos produits, n’hésitez pas à nous contacter !

 

Laisser un commentaire
Envoyer
L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter