Les Bois du Poitou

10€ de réduction sur votre palette
PALETTE10

L’énergie de la forêt

Commandez !

» » 5 bonnes pratiques à adopter avant de redémarrer son chauffage

bonnes pratiques, avant redémarrage, chauffage - Les Bois du Poitou

5 bonnes pratiques à adopter avant de redémarrer son chauffage

L’automne est déjà installé depuis quelques semaines. Nous le ressentons, les températures restent bonnes la journée mais les soirées et les matinées peuvent être fraîches.
Certains d’entre vous n’ont peut-être pas encore rallumé leur chauffage.
C’est donc pour cela que nous vous avons énoncé cinq bonnes pratiques à adopter afin d’éviter les mauvaises surprises.

 

Purger les radiateurs

Afin d’optimiser le rendement de votre chauffage, une purge des radiateurs est recommandée avant le redémarrage de votre chaudière.

Lorsque les radiateurs restent éteints quelques mois, de l’ai s’accumule dans les tuyaux et prend la place de l’eau.

Les différentes étapes pour purger un radiateur sont :

  1. Vérifiez que le circuit de chauffage soit à l’arrêt ;
  2. Au sommet du radiateur, se trouve le robinet, sur l’autre extrémité se trouve la vis de purge. Placez un récipient sous la vis et dévissez-la d’un quart de tour à l’aide d’une clé ;
  3. De l’air s’écoule et vous devez entendre un léger sifflement. Au bout de quelques instants, des gouttes d’eau vont commencer à s’écouler. Laissez ouvert encore quelques secondes ;
  4. Lorsque l’eau sort en continu, refermez la vis de purge.

Procédez de la même manière pour tous les radiateurs de votre logement.

 

Vérifier la pression du circuit de chauffage

A la suite de la période estivale, la pression peut diminuer dans votre circuit de chauffage.

Pour rallumer sa chaudière, il est préférable de vérifier la pression en amont.

Voici nos conseils pour bien contrôler la pression de votre équipement :

  1. Procédez donc dans un premier temps à la vérification de la pression indiquée par le manomètre. Il est souvent situé à côté de la vase d’expansion ou sur la chaudière si elle en est équipée. De manière générale, la pression normale est de 1 bar ;
  2. Si la pression est trop faible, ouvrez le robinet, cela augmentera la pression de l’eau du circuit de chauffage ;
  3. Surveillez le manomètre pour fermer le robinet lorsque la pression idéale est atteinte.

N’hésitez pas à demander au technicien chargé d’assurer l’entretien annuel de votre chaudière le niveau de pression recommandé dans votre situation.

 

Vérifier la ventilation de votre habitation

Il est essentiel pour le bien-être de tous et l’entretien de la maison qu’elle soit bien ventilée.

Pour contrôler ceci, procédez de la manière suivante :

  1. Retirez les poussières et la graisse incrustées sur les bouches de ventilation ;
  2. Pour s’assurer que le système de ventilation fonctionne, placez une feuille de papier très fine devant la bouche d’extraction. Si elle reste collée, c’est que la ventilation fonctionne.

Les traces d’humidité comme la condensation ou les moisissures, sont signes d’une ventilation insuffisante. Vérifiez qu’il n’y en a pas dans les pièces humides.

 

Le ramonage

Pour une question de sécurité, mais aussi d’efficacité, le nettoyage des conduits de fumées des cheminées et des chaudières est indispensable.

Il s’agit d’une étape de nettoyage permettant d’éliminer tous les dépôts présents dans le conduit de cheminée.

Le Règlement Sanitaire Départemental (RSD), impose que le ramonage d’une cheminée soit fait deux fois par an : pendant la période d’utilisation et avant ou après l’utilisation hivernale. Pour les chaudières, il doit être réalisé au moins une fois par an.

Ce nettoyage doit être réalisé par un ramoneur certifié QUALIBAT ou ayant un minimum de trois ans d’ancienneté.

A noter que pour tout propriétaire et tout locataire, sauf si le bail de location dit le contraire, c’est à l’occupant des lieux de s’assurer que le ramonage soit effectué.

 

Vérifier son stock de combustible

Afin de bien commencer la saison de chauffage et d’être serein pour l’hiver, il est préférable d’anticiper son stock de combustible.

Il est conseillé d’avoir au moins une demi-palette de combustible en stock.

Il est recommandé d’utiliser du bois sec avec un taux d’humidité n’excédant pas 20%.

Les granulés, quant à eux, doivent être de préférence certifiés Din Plus et avoir un pouvoir calorifique entre 4,6 kWh/kg et 5 kWh/kg.

C’est le cas de nos granulés Crépito alors n’attendez plus pour passer commande !

 

Nous nous engageons à vous fournir les meilleurs conseils et recommandations pour vous accompagner dans vos choix et dans votre vie quotidienne.

Pour plus de renseignements sur nos produits, n’hésitez pas à nous contacter !

Laisser un commentaire
Envoyer
L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter