Les Bois du Poitou

LE GRANULÉ EST EN BAISSE À PARTIR DU 2 AVRIL 2024 ! 🚨

Image de diaporama

L’énergie de la forêt

Commandez !

» » Comment calculer la puissance d'un poêle à bois ?

calcul, puissance, poêle à bois - Les Bois du Poitou

Comment calculer la puissance d'un poêle à bois ?

Le tarif est souvent l'un des premiers critères de choix lors de l'achat d'un appareil de chauffage...

Il ne faut pas oublier que la puissance de chauffe est un élément déterminant pour atteindre le confort thermique souhaité !

Découvrez la méthode et les critères de calcul de la puissance d'un poêle à bois pour trouver la juste mesure entre besoin thermique et investissement rentable !

 

Pourquoi procéder au calcul de la puissance d'un poêle à bois ?

Un meilleur confort thermique

Pour s’assurer d’atteindre le confort thermique attendu, il est nécessaire d’adapter la puissance de son poêle à bois ou à granulés à son logement.

Un modèle de poêle à bois sous-dimensionné ne produirait pas assez de chaleur et ne saurait suffire à chauffer l’entièreté des pièces de votre maison.

 

Des économies à la clé

A l’inverse, un poêle à bois de puissance trop élevée génèrera plus de chaleur que nécessaire. Il entraînera ainsi un surcoût lors de l’achat du poêle et de la provision de combustibles : bûches, bois de chauffage ou granulés de bois.

Choisir un poêle à bois à la bonne puissance vous fera économiser sur l’investissement initial, mais également sur toute la durée d’utilisation.

 

Quels sont les critères de calcul de la puissance d'un poêle à bois ?

Chauffage principal ou d'appoint : quelle surface ?

Selon l’utilisation prévue, le choix du modèle de poêle à bois ne saurait être le même.

En effet, s’équiper d’un poêle à bois comme chauffage d’appoint pour une seule pièce ou comme chauffage principal dans toutes les pièces de la maison orientera le choix de votre appareil d’un modèle d’entrée de gamme vers un modèle parfois bien plus élaboré.

Pensez à réfléchir en amont à la surface de chauffage que vous souhaitez couvrir.

 

L'isolation de la maison

L’état d’isolation de votre maison ou appartement influence grandement le choix de votre poêle à bois.

Une déperdition de chaleur au niveau des combles, des murs, des fenêtres, des portes ou même du sol peut ainsi faire diminuer la température et les performances de votre appareil de chauffage.

Veillez à établir un bilan énergétique avant de vous munir d’un poêle à bois ou en choisir un en renseignant l’indice d’isolation de votre habitation (G) pour aider au calcul de la bonne puissance.

 

Le rendement de votre poêle à bois

Le rendement énergétique correspond au rapport entre l’énergie de votre poêle à bois ou à granulés et la consommation nécessaire à son bon fonctionnement.

Plus le rendement sera élevé, plus l’appareil sera performant et limité en déperdition de chaleur et en temps de combustion.

Pour orienter votre choix de poêle à bois avec le meilleur rendement, pensez à vérifier qu’il arbore le label Flamme Verte attribué aux appareils à bois ou à pellets les plus écoresponsables et éligibles au Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) qui accompagne le financement des dépenses énergétiques respectueuses de l’environnement réalisées avant 2020.

L’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) se substitue depuis 2020 au CITE par le versement d’une prime forfaitaire liée aux travaux ou équipements de rénovation énergétique.

 

Puissance d'un poêle à bois : méthode de calcul

Formule de calcul de la puissance d'un poêle à bois

Il existe une formule simplifiée de calcul de la puissance d’un poêle à bois : il vous suffit de compter 1 kW pour 10 m2 ou 25 m3.

Restez vigilant toutefois, ce calcul ne prend pas en compte l’état de l’isolation de votre maison, une marge d’erreur peut alors substituer.

Pour procéder à une méthode de calcul plus précise et limiter les approximations, plusieurs paramètres entrent en jeu :

  • Le volume de la pièce ou des pièces à chauffer ;
  • La température moyenne de la région d’habitation ;
  • L’isolation du foyer.

Le volume à chauffer calculé en m3 s’exprime par la lettre V.

La température de référence de votre région d’habitation abrégée en Te (Température extérieure) est différente selon les zones de France.

Le calcul de la puissance d’un poêle à bois intègre également l’indice Ti (Température intérieure), relatif à la température de confort, en degrés Celsius (°C).

Enfin, la performance thermique des pièces à chauffer dans votre habitation est référencée sous le coefficient G. Ce coefficient est variable selon l’isolation de votre habitation : pour une maison correctement isolée construite entre 1900 et 2000, il est en général de 1, alors que pour une maison très ancienne et peu isolée il atteint le seuil de 2.

Les constructions récentes répondant aux exigences de la norme RT 2012 (Réglementation Thermique) affichent, quant à elles, un coefficient de 0,3.

La formule de calcul de la puissance de votre poêle (P) est la suivante : P = G x V x (Ti - Te).

Pour un logement de 70 m2 et de 2,5 m sous plafond situé en Bretagne à basse altitude, bien isolé et dont la température de confort est de 22°C, la méthode de calcul serait donc la suivante :

  • 70 x 2,5 = 175 m3 (volume à chauffer)
  • 1 x 175 x (22 - (4)) = 4 550 Watts

 

Quelles sont les différentes puissances d'un poêle à bois ?

La majorité des poêles à bois ou poêles à granulés affichent une puissance qui s’étend de 3 à 20 kW.

Les puissances les plus répandues sont de l’ordre de :

  • 7 kW pour une surface de 70 m2 environ ;
  • 9 kW pour une habitation d’environ 90 m2 ;
  • 12 kW pour une maison jusqu’à 120 m2 de superficie ;
  • 14 kW pour le chauffage d’une habitation de 140 m2 environ.

 

Nous nous engageons à vous fournir les meilleurs conseils et recommandations pour vous accompagner dans vos choix et dans votre vie quotidienne.

Pour plus de renseignements sur nos produits, n’hésitez pas à nous contacter !

 

Laisser un commentaire
Envoyer
L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter